la guerre des ondes

 

 

 


Malgré le controle des médias par l'Allemagne la radio permet aussi de créer des actes de résistance, notamment avec la radio londonienne "BBC", une radio nationale très forte.Elle propose plusieurs émission en langues étrangères pour contrer la propagande des allemands.Cette radio est connue notamment pour le "général micro" autrement dit le général De Gaulle qui pronait la radio comme une arme de guerre des années 30.C'est celui qui va créer la révolte des résistants après la signature de l'armistice du maréchal Pétain.

En effet le lendemain de l'armistice,le 18 juin 1940, il lance son fameux appel: Il dénonce la trahison de la France et appel à poursuivre les combats dans les autres territoires.Cet appel va rendre cette radio une offensive à la résistance car en 1940 après une lettre d'un auditeur très émotive elle va se sentir écoutée et va donc se lancer dans un mouvement de résistance en France:

1-/ Le 1er janvier 1941: il s'agit de la première action menée par la BBC, son programme est que pendant une heure les Français doivent rester chez eux.Le succèes de l'opération ne fut pas au rendez-vous car les allemands associaient au mauvais temps le fait que les gens restaient chez eux.

 2-/La seconde action: Malgré que la première action n'avait pas été un grand succès la légitimité du général De Gaulle augmente et la radiova promouvoir une autre action; il fallait que les Français retirent de la circulation les pièces de cinq sous que les Allemands voulaient  se procurer car ces pièces étaient en nickel, un métal dont les industries de guerres allemandes voulaient.L'opération est un succèes chaque français retire huit pièces de cinq sous.


3-/Les phrases codées: Ces célèbres phrases du réseau des résistants se sont multipliés à l'approche du débarquement  du 6 juin 1944;dont l'une des plus célèbres phrase est "les sanglots longs des violons" tiré d'un poème de Verlaine est destiné au réseau "Ventriloquist" qui doit déclencher le sabotage des voies ferrées situées en arrière des côtes de Bretagne et Normandie.

4-/Le 14 juillet 1942: Les actions prennent une autre dimension de part le fait que la coordination avec la résistance s'organise.La 1ère opération est menée le 1er mai 1942, l'action consiste en une manifestation a chaque endroit non occupée davant la statue de la république ou devant la mairie.Les Français doivent y être entre 18h30 et 19h30.Au vue d'une grande réussite de cette manifestation est réitérée le 14 juillet 1942 jour nationale de la France.Avec un autre discours du général De gaulle ci dessous:

 


Il y a 153 ans, la fureur triomphante du peuple français faisait du 14 juillet la Fête de la Nation. Et, comme la voie était ainsi frayée à la liberté, cette fête devenait, du même coup, celle de tous les hommes libres. Or, si jamais notre patrie ne s'est vue réduite à une extrémité pareille à celle d'aujourd'hui, jamais non plus le monde n'a plus cruellement mesuré ce que lui coûte le malheur de notre pays. Tant il est vrai que, dans l'ombre comme dans la lumière, le monde ne se passe pas de la France.

On discute des causes du désastre provisoire de la France et des revers momentanés des nations libres. La seule cause qu'il importe, en ce moment, de reconnaître et d'abolir est celle qui obstrue la route de la victoire. Qui peut douter que cette cause ait été la désunion? En France, ce sont les discordes qui ont énervé notre force et permis à la trahison de dissimuler son visage. De même, c'est la dispersion des efforts des démocraties qui fut le meilleur atout de la stratégie de l'Axe. Pour les Français, il n'y a donc pas de devoir plus sacré que l'union contre l'ennemi et contre les traîtres. Rien ne vaut et rien ne compte que ce qui peut nous rassembler dans le combat pour la vie. Au milieu de la tempête, seuls sont tolérables à bord ceux qui s'unissent pour sauver le navire, quand il est au point de sombrer. Dans le camp de la liberté, tout doit s'effacer devant la nécessité d'établir et de renforcer le front commun contre l'ennemi et contre ceux qui aident l'ennemi.
C'est par-là que la manifestation d'union nationale, organisée par " France For Ever", revêt le caractère qu'elle doit avoir. Tout d'abord, votre réunion appelle à l'action concentrée dans la guerre de libération ceux des Français qui sont libres sur le libre sol des États-Unis. Ensuite, votre réunion ne célèbre pas seulement l'amitié franco-américaine, mais aussi la coopération confiante et résolue que l'Amérique et la France Combattante viennent d'organiser entre elles pour l'effort commun dans une guerre sans exemple.
Et c'est pourquoi, aucune présence ne pouvait honorer davantage la réunion de " France For Ever" ni revêtir une signification plus haute que la présence parmi vous du glorieux Général Pershing. Grand homme qui fut témoin de l'union sacrée des Français autour de Poincaré et de Clemenceau. Grand soldat qui voulut et sut faire avec Foch et avec Haig le front unique des Alliés dans la bataille de France. Grand chef qui demeure le symbole et l'inspiration de l'action solidaire des Alliés dans le combat pour la liberté.
Les Français n'ont qu'un drapeau, le drapeau du 14 juillet. Qu'ils se rassemblent pour son triomphe! Les démocraties ont un seul idéal, celui des quatre libertés humaines.
Qu'elles s'unissent pour sa victoire!

 


Voici un extrait de l'appel di 18 juin 1940 du General De Gaulles

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site