la presse ( la censure )

 

La France aprés l'armistice est coupé en  deux. en une zones Nord qui etait totalement controler par l'occupant allemand et une zone Sud sous la responsabilité d'un gouvernement : le gouvernement de Vichy.

                                                                

                                                                   carte de la France aprés l'armistice

 

Une fois que les allemands ont le  pouvoir ils commencent par mettre en place une forte censure pour maintenir le controle du pays. La censure est la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté de chacun. Elle designé par diffenrentes formes d'atteintes a la liberté d'expression avant ou aprés la diffusion d'informations. Cet censure est differentes selon les deux zones.

 

Pour la presse en zone sud, la situation etait plus simple. en Effet le regime de Vichy pour avoir un bon controle mets en place au niveau regionnal departementale et local des service de censure. Le territoire est ainsi divisé ce qui permet d'avoir beaucoup de controle grace a une politique autoritaire. Ainsi aucune publication ou information ne pouvait etre publiers sans l'accord des service de propagande. c'est lors de l'imprimerie que les services de censure verifie les textes et autorise ou non leur publications. Normalement la censure n'est pas remarquables, mais quelque fois les traces de censures sont visibles nottament lorsque sur les journeaux aparaissent des trous blacs: c'est un signe de censure.

Peu a peu le regime de Vichy met en place des consignes ecrites  pour la presse mais aussi des conseil verbale comm:  il est interdit d'employer la formule " le gouvernement de Vichy " car il n'y a qu'un gouvernement, "le gouvernement francais ".

ces consignes se comtes par centaines voir par milliers durant cet periode.

Mais le gouvernement pouvait reduire les subventions accordés au imprimeries et la " propaganda abteilung " avait le libre choix de repartir le papiers ou il elle le desirait, ceci permetait d'avoir un controle indirect sur la presse.

On peut voir aussi un controle sur le nombre de kilos de matieres premieres puisqu'en 1938 la presse francaise disposait de 315 000 milles tonnes de matiere premiere qui en 1940 ne sera plus que de 138 000 milles tonnes pour arriver a seulement 65 milles tonnes en 1943. A partir de cet date les quotidient de la zone nord ne sont plus qu'une petite feuille.

 

 

Pour la zone nord c'est different. On estimaient a environ 350 journeaux francais, mais sous l'occupation ces journaux dependaient de l'embassade allemande a Paris et de la " propaganda abteilug " qui est un service misen en place par hitler pour controler la presse en france.

Pour maintenir leur controle les allemands mettes plusieurs obstacles a la presse :

− Imprimer ; des le 17 octobre 1940 le prefet de paris interdit aux fabricants ou aux marchandsde vendre sans autorisation de lapropaganda abteilung les apareils duplicateurs et les papiers qui pourrait etre utiliser a la confections de tracts ou de publiciter

− S'informer ; avant de publier il faut d'abord avoir de quoi ecrire. or les source d'informations sont rares car elles sont severement controler par les allemands et par le regime de Vichy.

– Payer ; En ce temps de guerre publier des tracts ou un journal couten tres chers. Avoir du papier et de quoi imprimer est a un prix tres couteux

– Diffuser ; Une fois que l'argent a eté trouver le materiel louer la derniere etapes et de pouvoir diffuser. Mais pour que ce journal soit lu et performant il faut qu'il soit lu par un certain nombres de personnes. Il faut donc pouvoir imprimer beaucoup de papier.

 

                                                                   exemple d'ordre de censure.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site